septembre 3, 2017

J-1…

Par Charlie
Demain, pour (presque) tous les écoliers de France, ce sera officiellement la rentrée des classes !!! Aujourd’hui était donc cette journée un peu spéciale que l’on appelle le ” dernier jour des vacances “…
Aujourd’hui, pour notre famille, cette journée avait la saveur habituelle : le rythme trépidant du quotidien, une matinée dédiée à nos activités spirituelles, une invitation chez des amis le midi, des jeux libres pour les enfants l’après-midi… Bref, un dimanche ordinaire dans notre petite bulle bretonne ! Nos enfants ne sentent pas les vacances se finir et rien ne leur parait vraiment différent à vrai dire ! C’est pour moi, la maman en IEF, que ce dimanche a des allures de veille de ” rentrée “…

Et dans ma tête, beaucoup plus que les années précédentes, tout se bouscule un peu : comment va se passer cette année qui s’annonce ? Vais-je être ” à la hauteur ” ? Vais-je tenir le coup ? A quelle sauce se déroulera le contrôle de l’instruction du Grand qui sera désormais inspecté pour un niveau collège ? Comment vais-je réussir à combler les besoins d’une bambine de 16 mois constamment en activité et qui réclame presque toute mon attention, en même temps que ceux d’une petite fille de 6 ans qui veut lire depuis plus de 2 ans et à laquelle je n’ai pas proposé le dixième de ce que j’aurais voulu cette année pour la nourrir ? Comment vais-je survivre à une année de plus avec Mon Moyen dont les troubles et les problèmes de comportement se sont amplifiés et qui s’oppose à tout ce que je lui propose et a pris un sérieux retard dans les acquis attendus des enfants de son âge ? Et aurais-je enfin du temps à consacrer à mon sérieux et calme Grand qui ne fait pas de bruit pour ne pas me surcharger ?

A de multiples reprises, j’ai tenté des approches différentes dans notre IEF, essayé de nouvelles pédagogies, négocié des virages éducatifs : des ateliers Montessori purs et durs de nos débuts à nos deux années d’école Montessori, du unschooling à notre uschooling, des reprises montessoriennes sporadiques à des cahiers et manuels plus académiques… La route a été et est toujours belle mais sinueuse et chaotique, même si la destination reste la même : des enfants épanouis et libres d’être et d’apprendre selon leurs besoins.

Mais l’état des lieux actuel, bien que positif sur certains tableaux, ne me convient pas : sans structure formelle, avec une fratrie de 4 et une large amplitude d’âges, j’ai souvent la sensation de me noyer et de couler nos enfants dans le tourbillon qui m’emporte…

Je sais bien que ce billet d’humeur est un peu sombre et en étonnera peut être plus d’un après les billets légers des deux jours précédents. Mais, malgré toute l’énergie de cette rentrée qui s’annonce,  j’ai besoin d’être honnête sur cet espace d’expression qui est le mien et je ne veux pas avoir de faux semblants envers moi-même. Je me rappelle que cette décision d’IEF est nôtre, mienne et que c’est un choix que je fais même s’il me parait parfois lourd à porter… Je dois reconnaître mes limites pour ne pas m’en demander, une fois de plus, trop et plus que ce que je peux donner en m’oubliant dans l’histoire. Je fais le choix d’une année satisfaisante pour tous !

J’ai réalisé plus que jamais cette année à quel point les troubles de Moyen rendaient notre quotidien différent de celui que j’avais projeté pour notre famille en faisant le choix de l’IEF ; et c’est pourtant lui qui a le plus besoin de ce choix… Je vous en reparlerai plus tard, mais nous sommes obligés de composer avec ce handicap qui impacte la vie de toute notre famille dans une large mesure, sans que de réelles alternatives ne s’offrent à nous, malgré toutes les pistes explorées (et j’essaie de ne pas baisser les bras).

Voilà pourquoi je me questionne autant car les choses ne sont pas aussi ” fluides ” et naturelles que je le souhaiterais et je dois accepter le fait que seul un cadre et des routines plus marquées me permettront de m’en sortir et de donner à chacun au maximum selon ses besoins.

Notre nouvelle année d’IEF sera donc encore différente des précédentes et je vais mettre en place de nouvelles propositions éducatives pour tenter d’arriver à un résultat satisfaisant pour tout le monde : une maman IEF épanouie et des enfants heureux et respectés. Beau programme en perspective, non ?!!